Crête du Chasseral

 

Janvier 2020

 

L’année passée à la même époque, un sondage vous avait été envoyé, avec des questions sur vos attentes et votre engagement dans le club. Durant l’année 2019, la commission de sondage emmenée par Stefan Siegenthaler l’a analysé et fait des propositions. Elles concernent le parc immobilier (Oberaletsch, chalets, salle d’escalade), la communication (bulletin, internet, etc..), le fonctionnement de notre section (assemblées et comité).

Pour Oberaletsch, les sommes sont énormes si on veut tout mettre au goût du jour pour 20 à 30 ans, on parle en millions ! La recherche de l’argent et le chantier demanderaient un énorme engagement humain, que ni moi ni Willy ne pouvons assumer. Une commission uniquement pour cela serait nécessaire. Par la suite, la gestion de la cabane restera un gros engagement humain également. Aucune décision définitive ne sera prise à l’AG, mais nous vous reparlerons plus précisément de la situation.

L’avenir de la Jonquille devra encore être réfléchi, entre usage en parallèle du Mazot, location à long terme impliquant des frais importants, ou vente. Pas d’urgence, Elisabeth s’en occupe fort  bien, mais le statut quo est peu recommandé.

Depuis plus de 20 ans nous avons une salle d’escalade qui était très attractive, mais la concurrence a considérablement augmenté. Un engagement humain ou financier pour renouveler ses voies et lui redonner de l’attrait est indispensable. Et peut-être, à plus long terme, ouvrir tout un espace « bloc ». Cette salle est plus facile à gérer qu’une cabane en Haut-Valais, mais là-aussi il faut du monde pour équiper les voies, surveiller un minimum les paiements, et nettoyer régulièrement. Pas si trivial que ça, mais à bichonner, car c’est notre meilleure entrée d’argent et de nouveaux jeunes membres.

En 2019, nous avons accueilli au comité Nicole Gabus pour le secrétariat, Elisabeth Chappatte pour la Jonquille, Maël Nyfeler pour les Courses, Daphné Léchenne pour le bulletin, et 3 assesseurs que sont Stefan Siegenthaler, René Beuret et Yves Monnerat. Un beau renouvellement et complément.

En 2020, pour l’instant personne ne se présente à ma succession et pas de vice-président, après 12 ans, il serait pourtant bon de changer de tête à ce poste. Dois-je forcer le destin en démissionnant pour dans 1 ou 2 années? Je suis bien emprunté, car je ne veux pas mettre mes collègues de comité et ce club dans la mouise, même si je sais que personne n’est irremplaçable. Un vice-président est toujours souhaité avec ferveur !

La commission des chalets enregistre les démissions de Mario Gallina et Gérard Argenio, nous les remercions pour leur engagement sans faille pendant des dizaines d’années ( !) au Mazot puis aux deux chalets. Cette commission a besoin de sang neuf, vous pouvez vous adresser à Michel Liengme ou Elisabeth Chappatte.

Nous aurons peut-être un couple de caissier en 2021, mais c’est encore à confirmer. Je le souhaite ardemment, un club ne pouvant fonctionner sans un ou une responsable à ce poste.

Voilà un état des lieux de votre club. Pas tout simple de tenir la baraque, mais je suis bien entouré et suis reconnaissant à tous ces bénévoles qui font que ça tourne, dans ou hors du comité et des commissions.

Je vous attends aux Savagnières le 28 février pour faire le point de l’année écoulée, présenter nos réflexions sur l’avenir de la section Chasseral, et je vous souhaite une très belle année 2020, en course dans la nature, avec le CAS ou en privé.

 
Carlo Albisetti, président
 

Météo Suisse       Bulletin avalanches

 Centrale CAS