Crête du Chasseral

 

Janvier 2021

 
Comme tout le monde, dû à l’épidémie de Coronavirus, le CAS Chasseral est bien impacté par cette deuxième vague. Malgré tout, il y a eu de l’activité depuis l’été, dont je vous fais le rapport.

Les Jeudistes ont refait des courses de juin à octobre, adaptées pour éviter la promiscuité, mais ont dû renoncer à celles de fin d’année. Les courses de section et des OJ auraient pu reprendre en septembre, mais trop compliqué de garantir les mesures sanitaires. A défaut, quelques membres ont entrepris des travaux conséquents dans plusieurs domaines.
Un boulot de forçat pour purger 10 tonnes (!) de pierres prises dans les filets de Champ-Meusel, et les faire déposer par hélico. Je remercie la commune de St-Imier et la Colonne de Secours de Moutier qui nous ont intégralement subventionnés, ainsi qu’Acro-Bât qui a offert une partie de ses heures.

Un boulot pas facile non plus à la Jonquille. Percer le mur entre la cuisine et la salle de la Jonquille pour faciliter la circulation des gens et de l’air chaud de notre nouveau poêle à pellets, ainsi que percer le mur du local à mazout pour en évacuer la citerne. A ces travaux physiques, il faut ajouter tout l’administratif, qui permettra de réduire la facture par des subventions cantonales.

La cabane Oberaletsch est restée fermée pour la saison de ski, mais elle a pu ouvrir tout l’été. Malgré une capacité restreinte, la saison a été excellente, comme pour la plupart des cabanes, due à une météo favorable et un grand engouement de la population suisse restée au pays pour les vacances. Heureusement les pertes financières du printemps seront en partie couvertes par l’OFSPO et le CAS Central. De plus, nous avons dû encore prolonger les échelles sur le glacier, et nous avons obtenu 40% de subventionnement par le CAS Central. Parallèlement, la commission d’Oberaletsch a planché sur le dossier d’analyse de la situation et va le remettre au CAS Central, pour nous aider à prendre une décision sur le futur de notre cabane. Tout a été et est encore ralenti, peu probable que nous puissions prendre cette décision en 2021.

La salle d’escalade est restée fermée de mi-mars à mi-août. Après en avoir profité pour mettre les relais aux normes, nous avons pu l’ouvrir 2 mois, puis avons dû la fermer depuis le 23 octobre, jusqu’à nouvel avis. Luan a mis cette nouvelle pause à profit pour faire un local plus accessible pour le matériel et les prises de réserve, et renouveler des voies qu’on se réjouit de découvrir. Malheureusement le manque à gagner sera certainement de 60 à 70%, alors que c’est une ressource importante pour notre club.

Nous avons enfin pu faire une assemblée ordinaire en septembre, mais peu courue. Par contre, nous avons dû vous communiquer que le Banquet des Jubilaires de novembre et l’assemblée de décembre étaient annulés. Et nous repoussons à des temps meilleurs l’AG de février. Cependant, tous les jubilaires ont reçu leur cadeau en main propre, ou par la poste pour les 3 membres plus lointains.

Les activités étant restreintes, en 2020 nous n’aurons imprimé que 2 bulletins sur 5, et envoyé deux lettres d’information. Concernant le bulletin, dès 2021 il sera envoyé par papier pour ceux qui le désire, et uniquement par mail pour les autres. Ceci pour nous faire des économies. Vous avez été consultés pour connaître votre préférence. Environ la moitié d’entre vous a répondu, on attend encore un signe des autres membres, une réponse par téléphone ou par mail ne devrait pas être un effort surhumain pour marquer votre intérêt à la section.

Lorsque vous recevrez ce bulletin, peut-être aurons-nous pu faire de la cascade en décembre et le cours DVA début janvier, dans notre région. En ce début décembre, la neige est là, et ces activités sont possibles en gardant une distance sécuritaire. Vous recevez également le programme des courses 2021, dont beaucoup sont un report de celles de l’année passée. Nous espérons que nous pourrons les maintenir, mais évidemment qu’elles peuvent être modifiées ou annulées en fonction de la situation sanitaire.

Noël sera passé, mais je peux encore vous souhaiter une année 2021 moins « plombante » que 2020, et surtout une santé à l’abri de ce foutu virus.

 
Carlo Albisetti, président
 

Météo Suisse       Bulletin avalanches

 Centrale CAS